Le numéro du mois

Août/septembre 2015 / Habermas, le dernier philosophe

ROMAN Sébastien
Consensus et utopie. Lecture de Habermas par Paul Ricœur

La conception habermassienne de la démocratie semble souvent froide, procédurale, éloignée de la réalité sociale. Or un passage par Ricœur, notamment par son analyse des notions d’idéologie et d’utopie, permet de la réinscrire dans un imaginaire social et de montrer qu’il y a bien, chez Habermas, une dimension utopique de la pensée démocratique.

Habermas’s conception of democracy is often perceived as cold, formal, removed from social realities. Looking at his work through Ricoeur’s perspective, especially his analysis of ideology and utopia, enables us to reinscribe Habermassian democracy in the fabric of social representations, and to show that there is indeed a utopian dimension to it.



Toutes nos
Archives