1995
Paris, ESPRIT
224 p. 25.00 €
 Ajouter au panier

Paul Ricœur

Le Juste 1

Ces dernières années, j’ai été conduit à penser que le juridique – appréhendé sous les traits du judiciaire, avec ses lois écrites, ses tribunaux, ses juges, et le prononcé de la sentence où le droit est dit – offrait au philosophe l’occasion de réfléchir sur la spécificité du droit, en son lieu propre, à mi-chemin de la morale et de la politique. Pour donner un tour dramatique à l’opposition que je fais ici entre une philosophie politique où la question du droit est occultée par la hantise de la présence incoercible du mal à l’histoire, et une philosophie où le droit serait reconnu dans sa spécificité non violente, je propose de dire que la guerre est le thème lancinant de la philosophie politique, et la paix celui de la philosophie du droit.