Notes de lecture

Dans le même numéro

Cherry de Nico Walker

juil./août 2019

#Divers

Nico Walker est un jeune vétéran de la guerre d’Irak, sept fois médaillé. Engagé volontaire, parce que, désireux, dira-t-il, «d’aider les gens», il a dix-neuf ans quand il rejoint les rangs de l’armée américaine. Après avoir reçu une formation de medic warrior (aide-soignant guerrier), il est envoyé en Irak où il participe durant onze mois, entre 2005 et 2006, à près de 250 missions. À son retour aux États-Unis en 2006, il quitte l’armée et entame une longue descente aux enfers. En 2012, il est condamné par un jury criminel de l’Ohio à onze ans d’emprisonnement pour une dizaine de braquages de banques. En 2013, alors qu’il purge sa peine, un éditeur lui propose d’écrire un livre. Au terme de cinq années de travail sortira Cherry. Livré à l’état brut, dans une langue âpre, sans pathos ni effet littéraire, c’est le récit tragique d’une guerre, d’un amour éperdu et d’une jeunesse sacrifiée.

En 2003, le narrateur a dix-huit ans. Dans la banlieue de Cleveland, il vit d’expédients et n’est assidu qu’aux cours d’anglais où il retrouve Emily dont il est tombé

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Les Arènes, Traduit par Nicolas Richard, 2019
432 p. 20 €