Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Notes de lecture

Dans le même numéro

Dictionnaire du temps présent sous la dir. de Christian Godin et Yves Charles Zarka

décembre 2022

[Ce dictionnaire] donne l’impression, en partie illusoire sans doute, de maîtriser encore partiellement la machine infernale et inquiétante de la production du nouveau, de ne pas en abandonner la maîtrise à d’obscures équipes établies dans des vallées du silicium ou autres, et des start-up qui, anonymement, font la loi et l’ordre technologique, assez inhumain, de ce monde…

En couverture se bousculent en désordre les mots et les expressions de l’heure : « cancel culture, antispécisme, gonzo, exobiologie, code QR, collapsologie, fake news, séquençage, métavers, crowdfunding, ubérisation… » Nous connaissons le sens précis de certains de ces termes, nous avons eu affaire pour des raisons pratiques à d’autres, mais serions incapables de les définir ou, à l’inverse, nous connaissons le sens de plusieurs d’entre eux mais en ignorons l’usage et l’extension. Une part non négligeable d’entre eux est, sans surprise, (encore) en anglais. Ils reflètent largement notre nouveau monde récent dans tous les domaines, qu’il s’agisse des multiples conséquences ou applications d’Internet, des techniques et des objets nouveaux qui ont envahi notre vie tant privée que publique, de nos pratiques politiques, sociales, morales, médicales, médiatiques… où s’imposent – ou qui imposent – des langages nouveaux. Ce dictionnaire, en un sens, permet de circonscrire quelque peu cette multiplicité proliférante. Il donne l’impression, en partie illusoire sans doute, de maîtriser encore partiellement la machine infernale et inquiétante de la production du nouveau, de ne pas en abandonner la maîtrise à d’obscures équipes établies dans des vallées du silicium ou autres, et des start-up qui, anonymement, font la loi et l’ordre technologique, assez inhumain, de ce monde… Pour toutes ces raisons, ce dictionnaire est une très bonne idée. Ses quatre cent quarante-cinq rubriques, rédigées par une soixantaine de contributeurs (sociologues, anthropologues, philosophes, juristes, médecins…), sont forcément inégales mais c’est globalement une entreprise éditoriale réussie – et certainement utile.

Éditions du Cerf, 2022
648 p. 35 €

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur, Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle et de la place du…

Dans le même numéro

La crise de l’asile européen

Des exilés plongés dans des limbes, contraints de risquer leur vie, une absence de solidarité entre les États, la multiplication des camps, le rétablissement des contrôles aux frontières : autant d’échecs du système européen de l’asile. Face à cette crise, le dossier coordonné par Pierre Auriel refuse à la fois la déploration et le cynisme. Il suggère de composer avec la peur des migrations pour une politique plus respectueuse des droits des exilés. À lire aussi dans ce numéro : l’obligation d’insertion, Michon marxiste ?, ce que Latour fait à la philosophie, la fin des libertés en Russie, et l’actualité de Georges Perec.