Notes de lecture

Dans le même numéro

Dominer de Pierre Dardot et Christian Laval

septembre 2020

Il est difficile de rendre compte d’une enquête qui a des allures d’encyclopédie sur l’histoire du pouvoir d’État, ou de l’État tout court, en Occident. Disons que le parcours annoncé par le titre est tenu, à la fois quant à l’histoire et à la réflexion théorique. De l’Antiquité, où la souveraineté de l’État est « introuvable », au xxe siècle et au moment actuel, où l’on assiste à de « nouveaux mystères de l’État » (et à la dispersion relative de sa souveraineté), on passe par tous les siècles et tous les stades de sa domination, dont son apogée du xviie au xixe siècle. Sur la nature de cette « domination » et le champ sémantique de son exercice (la sacralisation royale, le pouvoir « absolu », le despotisme, le droit naturel, la raison d’État, le peuple, la nation, la République, l’administration, la bureaucratie, la part du social, de la police, de l’armée, du marché, de la critique socialiste et libérale, du problème posé par le « politique » moderne), les

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
La Découverte, 2020
736 p. 26 €

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur, Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle et de la place du…

Dans le même numéro

Selon ce dossier coordonné par Carole Desbarats et Emmanuel Laurentin, les institutions culturelles sont confrontées depuis quelques temps à des enjeux que l’épidémie de coronavirus a rendus plus aigus encore. Alors même que le confinement a suscité une forte demande de culture, beaucoup de ces institutions sont aujourd’hui face à un tournant. À lire aussi dans ce numéro : Trump contre l’Amérique, des élections par temps de pandémie et des jeunes sans bercail.