Notes de lecture

Dans le même numéro

Dromomanies, de Joël Cornuault

janv./févr. 2019

#Divers

Ces dix-neuf courts textes contiennent chacun une situation particulière mais tous relèvent d’un déplacement, d’où le titre, qui ne renvoie pas à « dromadaire » comme un facétieux lecteur pourrait l’imaginer, mais à dromos, qui en grec signifie «course». Cette «maladie du vagabondage» sur laquelle le docteur Régis s’attarda en 1910 dans La Dromomanie de Jean-Jacques Rousseau, l’auteur en perçoit quelques symptômes le concernant. Rien de grave pour autant ! Au contraire même, cela nous vaut ces confidences, admirablement ciselées, d’un dromomane qui voudrait bien contaminer ses lecteurs… Avec une érudition discrète, mêlant un souvenir d’enfance (il est admiratif de son père qui connaît le nom des bois dont sont faits les meubles mais regrette qu’il n’ait jamais construit une cabane avec lui) à une référence littéraire (André Breton, Jules Romains, Jean Cayrol, Élisée Reclus…) ou à une appréciation d’un prétendu «progrès», dont notre société «

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Bleu autour, 2018
128 p. 13 €

Thierry Paquot

Philosophe, professeur à l'Institut d'urbanisme de Paris, il est spécialiste des questions urbaines et architecturales, et participe activement au débat sur la ville et ses transformations actuelles. Thierry Paquot a beaucoup contribué à diffuser l'oeuvre d'Ivan Illich en France (voir sa préface à Ivan Illich, La Découverte, 2012), et poursuit ses explorations philosophiques du lien entre nature,...

Dans le même numéro

Largement sous-estimée, l’œuvre de Claude Lefort porte pourtant une exigence de démocratie radicale, considère le totalitarisme comme une possibilité permanente de la modernité et élabore une politique de droits de l’homme social. Selon Justine Lacroix et Michaël Fœssel, qui coordonnent le dossier, ces aspects permettent de penser les inquiétudes démocratiques contemporaines. À lire aussi dans ce numéro : un droit à la vérité dans les sorties de conflit, Paul Virilio et l’architecture après le bunker, la religion civile en Chine, les voyages de Sergio Pitol, l’écologie de Debra Granik et le temps de l’exil selon Rithy Panh.