Notes de lecture

Dans le même numéro

Jésus t'aime ! La déferlante évangélique, de Lamia Oualalou

janv./févr. 2019

#Divers

La «déferlante évangélique», comme dit le sous-titre, est désormais assez bien documentée (voir, dès mars-avril 2007, le numéro spécial d’Esprit, « Effervescences religieuses dans le monde »). Mais, même s’il est sorti avant l’élection de Jair Bolsonaro, ce livre décrit précisément et de manière très vivante la vague brésilienne qui a porté celui-ci au pouvoir. Il en rappelle les multiples dimensions : religieuse, politique, économique, médiatique, morale, populaire, consumériste… Mais ce qui n’est pas dit avec ces mots, c’est la visibilité tapageuse et le prosélytisme actif des individus et des assemblées évangéliques, qui «déferlent» en effet et infiltrent ­l’ensemble des institutions (scolaires et hospitalières par exemple, et même l’Assemblée nationale) et des professions (y compris la police). De l’extérieur, on retient souvent le rigorisme moral des évangéliques en matière sexuelle (surtout pour les femmes), leur opposition à l’homosexualité et au « genre », le goût de l’argent chez les

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Cerf, 2018
288 p. 20 €

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur, Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle...

Dans le même numéro

Largement sous-estimée, l’œuvre de Claude Lefort porte pourtant une exigence de démocratie radicale, considère le totalitarisme comme une possibilité permanente de la modernité et élabore une politique de droits de l’homme social. Selon Justine Lacroix et Michaël Fœssel, qui coordonnent le dossier, ces aspects permettent de penser les inquiétudes démocratiques contemporaines. À lire aussi dans ce numéro : un droit à la vérité dans les sorties de conflit, Paul Virilio et l’architecture après le bunker, la religion civile en Chine, les voyages de Sergio Pitol, l’écologie de Debra Granik et le temps de l’exil selon Rithy Panh.