Notes de lecture

Dans le même numéro

La fabrique de l'écrivain national. Entre littérature et politique d'Anne-Marie Thiesse

mai 2020

Au fil de ses travaux, depuis La Création des identités nationales à Faire les Français, Anne-Marie Thiesse a exploré la manière dont la nation, notion abstraite et fluctuante née au xviiie siècle, prend corps et affirme sa légitimité. Dans son ambitieuse synthèse, La Fabrique de l’écrivain national, elle se penche sur le rôle joué spécifiquement par la littérature dans ce processus : cette dernière fournit à la nation un ensemble de représentations qui scellent et soudent une communauté que la figure de l’écrivain national vient incarner. En retraçant les différentes étapes de ces liens qui unissent littérature et nation, A.-M. Thiesse brasse et organise une vaste matière. S’ouvrant sur la seconde moitié du xviiie siècle, moment d’affirmation de la souveraineté nationale dans le sillage de la Révolution française, ce récit se poursuit jusqu’à nos jours, A.-M. Thiesse retraçant les débats que soulève la notion de patrimoine littéraire national dans un contexte d’échanges culturels mondialisés.

A.-M. Thiesse examine d’abord ce moment de rupt

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Gallimard, 2019
448 p. 26 €

Camille Koskas

Agrégée de lettres modernes, diplômée du Celsa, Camille Koskas est titulaire d’un doctorat en littérature française (sur Jean Paulhan et la vie littéraire après la Seconde Guerre mondiale) à Sorbonne-Université.

Dans le même numéro

Ce dossier spécial décrit l’expérience de vulnérabilité commune suscitée par l’épidémie, interroge les règles de l’exception qui lui répond et explore les différents imaginaires qu’il sollicite. À lire aussi dans ce numéro : les pressions chinoises sur la recherche, les discours de haine en ligne et un entretien avec Emma Lavigne sur le Palais de Tokyo.


✅  Les articles du dossier sont en accès libre