Notes de lecture

Dans le même numéro

Le Devenir de l'intériorité à l'ère des nouvelles technologies, sous la dir. d'Eric Fiat et Jean-Christophe Valmalette

«L’intériorité s’amenuise» comme une peau de chagrin. Difficile de contester l’évidence des menaces qui pèsent aujourd’hui sur la vie intérieure, ébranlée comme jamais. «Le moi est plus que divisé, morcelé […] Supposant l’existence d’un noyau, d’un élément d’unicité ou à tout le moins de persistance et de stabilité, il tendrait désormais à être effacé.» D’où l’interrogation alarmée de Claudine Haroche : «Que devient la condition humaine quand l’homme est privé d’un élément de permanence intérieure?» Des chercheurs japonais et français se sont posé la question dans une perspective à la fois comparative et interdisciplinaire mobilisant la philosophie, l’anthropologie, la sociologie, le droit, la physique… Ils concluent à un complet bouleversement des manières de sentir et de percevoir le réel, imputable à trois facteurs liés aux nouvelles technologies.

Le premier est le temps et, plus précisément, sa formidable accél&eac

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Le bord de l'eau, 2018
192 p. 22 €