Notes de lecture

Dans le même numéro

Le monde des nouveaux autoritaires sous la dir. de Michel Duclos

avril 2020

Au-delà de l’exercice descriptif, l’ouvrage permet d’envisager des pistes d’action pour affaiblir, sinon mettre fin à la tentation d’un «autoritarisme modernisé», toujours très vive, y ­compris en France.

L’ouvrage dirigé par Michel Duclos, ancien ambassadeur et analyste incontournable de la tragédie syrienne, réunit les plus belles plumes de la recherche en relations internationales (Jacques Rupnik, Christophe Jaffrelot, Bruno Tertrais, Aleksander Smolar, Gérard Prunier…) et une brochette des plus lamentables dirigeants de la planète (Donald Trump, Vladimir Poutine, Xi Jinping, Narendra Modi, Recep Erdoğan, Jair Bolsonaro…). Les premiers, en dépeignant succinctement les seconds (une dizaine de pages pour chacun), dressent ainsi sur le vif un état du monde accablant. Car où un tel attelage pourrait-il le conduire, sinon vers une période de «conflits perpétuels», aussi bien économiques et technologiques que culturels et militaires ?

Dans son avant-propos, Michel Duclos s’attache à éclairer, derrière l’image de ces leaders, les forces et le contexte historique international qui les ont portés au pouvoir, se risquant même à formuler «trois théorèmes sur le nationalo-­populisme et l’auto­ritarisme». Il ne s’agit pas ici de faire la théorie synthétique du populisme, mais de déployer la diversité des p

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Éditions de l’Observatoire/Institut Montaigne, 2019
288 p. 19 €

Joël Hubrecht

Membre du comité de rédaction d'Esprit. Responsable de Programme (Justice pénale internationale / Justice transitionnelle) à l'Institut des hautes études sur la justice (IHEJ). Membre du Comité Syrie-Europe après Alep. Enseigner l'histoire et la prévention des génocides: peut-on prévenir les crimes contre l'humanité ? (Hachette, 2009). …

Dans le même numéro

Peut-on sortir de diagnostics rapides et univoques dès lors qu'il est question de populisme ? Si le mot est partout, sa définition et les jugements qu'il invite sont rarement mis en débat. En s'appliquant à redonner au populisme une profondeur historique, culturelle et théorique, ce dossier, coordonné par Arthur Borriello et Anton Jaëger, demande ce que ce phénomène révèle des dysfonctionnements de la démocratie. À lire aussi dans ce numéro : Notre-Dame dans la littérature, le rapport entre langage et vérité et les voyages d’Albert Camus.