Notes de lecture

Dans le même numéro

Le Totalitarisme industriel de Bernard Charbonneau

juil./août 2019

#Divers

Ces quarante-huit articles de Bernard Charbonneau (1910-1996) ont été publiés dans La Gueule ouverte – journal créé par Pierre Fournier en 1972, et qui s’arrêtera en 1980, Charbonneau y collabore de 1972 à 1977 avec sa rubrique intitulée « Chronique du terrain vague » – et dans Combat nature – qui résulte de la fusion en 1974 de Maisons et Paysages d’Alain de Swarte et de Mieux vivre de Marc-Antoine Rendu et quelques amis. Ils concernent de nombreux sujets regroupés ici en six ensembles (« Un développement explosif », « Autorité scientifique », « Société technocratique », « Un monstre industriel qui dévore l’espace », « Le désert agrochimique », « Directives pour un mouvement écologiste » et « La révolution impossible et nécessaire »). Chaque article est une alerte destinée au lecteur, accompagnée d’une contre-proposition, Bernard Charbonneau ne se contente pas de dénoncer une aberration, il suggère des actions. Lui-même participe activement à divers comités locaux contre tel aménagement de la côte, telle dérogation accordée à un pollueur ou à

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Préface de Pierre Thiesset, L’Échappée, 2019
272 p. 20 €

Thierry Paquot

Philosophe, professeur à l'Institut d'urbanisme de Paris, il est spécialiste des questions urbaines et architecturales, et participe activement au débat sur la ville et ses transformations actuelles. Thierry Paquot a beaucoup contribué à diffuser l'oeuvre d'Ivan Illich en France (voir sa préface à Ivan Illich, La Découverte, 2012), et poursuit ses explorations philosophiques du lien entre nature,…

Dans le même numéro

Le dossier estival de la revue Esprit, coordonné par Camille Riquier, fait l’hypothèse que le monde capitaliste a substitué l’argent à Dieu comme nouveau maître invisible. Parce que la soif de l’or oublie le sang des pauvres, la communauté de l’argent est fondée sur un abus de confiance. Les nouvelles monnaies changent-elles la donne ? Peut-on rendre l’argent visible et ainsi s’en rendre maître ?