Notes de lecture

Dans le même numéro

Les catholiques en France de 1789 à nos jours de Denis Pelletier

janv./févr. 2020

Écrire l’histoire des catholiques français depuis la Révolution, c’est écrire celle de leurs conflits entre eux et des conflits de leur Église avec le « siècle », c’est-à-dire avec les sociétés modernes dans leurs multiples éclatements : politiques, économiques, éthiques, culturels. C’est la gageure que réussit Denis Pelletier, qui ­parvient à renouveler, surtout pour le xixe siècle et la première moitié du xxe siècle, jusqu’au concile Vatican II (1962-1965), l’histoire d’une période à laquelle nombre d’autres se sont risqués avant lui. Les cinquante dernières années, parce qu’elles sont les plus récentes, sont certes à peine mieux connues aujourd’hui, mais du moins correspondent­-elles vaguement à l’expérience vécue des catholiques contemporains et à ce qu’en voient les autres depuis la rupture post­conciliaire (en particulier à travers la liturgie, ­l’activité médiatisée des papes et peut-être maintenant les scandales sexuels de toute sorte). Il est en revanche devenu très difficile de comprendre, ou d’expliquer, ce que fut &laqu

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Albin Michel, 2019
352 p. 22 €

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur, Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle et de la place du…

Dans le même numéro

L'universel est à nouveau en débat : attaqué par les uns parce qu'il ne serait que le masque d'une prétention hégémonique de l'Occident, il est défendu avec la dernière intransigeance par les autres, au risque d'ignorer la pluralité des histoires et des expériences. Ce dossier, coordonné par Anne Dujin et Anne Lafont, fait le pari que les transformations de l'universel pourront fonder un consensus durable : elles témoignent en effet de l'émergence de nouvelles voix, notamment dans la création artistique et les mondes noirs, qui ne renoncent ni au particulier ni à l'universel. À lire aussi dans ce numéro : la citoyenneté européenne, les capacités d'agir à l'ère numérique, ainsi que les tourmentes laïques, religieuses, écologiques et politiques.