Notes de lecture

Dans le même numéro

Les droits de l'homme rendent-ils idiots ? de Justine Lacroix et Jean-Yves Pranchère

juin 2020

Pourquoi prendre aujourd’hui la défense des droits de l’homme ? Ces principes sont pourtant considérés comme inaliénables, intangibles et font l’objet d’une reconnaissance institutionnelle. Quels peuvent bien être les périls auxquels ils se trouvent exposés ?

L’une des vertus de cet ouvrage consiste en la présentation d’un certain nombre d’attaques dont la cible commune se trouve être les droits de l’homme. Ces attaques, bien que de provenances diverses, participent toutes à une fragilisation de ce au nom de quoi nous revendiquons la sûreté des gouvernés, critiquons les gouvernements abusifs et œuvrons aux différentes avancées sociales. Au lieu de constituer des recours essentiels et utiles à la critique des différentes « démocratures » contemporaines, les droits de l’homme font paradoxalement l’objet de reproches. On les accuse tantôt d’être des freins à l’efficacité gouvernementale, tantôt de constituer le répertoire de toutes les naïvetés droits-de-l’hommistes de ceux qui n’ont pas compris les règles de la politique réelle, telle qu’elle se pratique et dont l’appel aux principes prend plus la forme d’un radotage incantatoire que d’une anamn&egrav

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Seuil, 2019
112 p. 11 €

Émeric Travers

Émeric Travers est agrégé de philosophie et docteur en science politique.

Dans le même numéro

L’anthropologie du don de Marcel Hénaff, ainsi que son éthique de l’altérité et sa politique de la reconnaissance, permettent de penser les limites de la marchandisation, le lien entre les générations et les transformations urbaines. À lire aussi dans ce numéro : l’image selon Georges Didi-Huberman, l’enseignement de la littérature, la neuropédagogie, l’invention de l’hindouisme, l’urgence écologique et la forme poétique de Christian Prigent.