Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Notes de lecture

Dans le même numéro

Lilas rouge de Reinhard Kaiser-Mühlecker

Trad. par Olivier Le Lay

novembre 2021

Paru en 2012 en Allemagne, Lilas rouge – une suite, Schwarzer Flieder ou Lilas noir, est sortie en 2015 – est le premier livre de Reinhard Kaiser-Mühlecker à être traduit en français. Le romancier autrichien, né en 1982, revenu dans la ferme familiale près d’Eberstalzell, en Haute-Autriche, après des études d’agronomie, d’histoire et de relations internationales à Vienne, affirme se partager entre travaux des champs et écriture. Avec la verve des grandes sagas familiales, comme celle des Buddenbrook de Thomas Mann, et dans la lignée de ses compatriotes Thomas Bernhard ou Elfriede Jelinek, il se penche sur une Autriche rurale face au nazisme et en traque le retentissement sur quatre générations, des années 1940 à la fin du xxe siècle : histoire intime et histoire nationale se répondent.

Ferdinand Goldberger, accompagné de sa fille Martha qui tient serré contre son cœur un bouquet de lilas rouge, se dirige en carriole vers Rosental, le village natal de sa défunte épouse. Le seul témoin de cette arrivée secrète, à la tombée de la nuit, se trouve être Franz, un simple d’esprit, incapable de verbaliser ce qu’il voit ou ressent. Son impuissance à dire est emblématique du mutisme du chef de la section locale du Parti nazi d’Innviertel sur ce qui l’a contraint à fuir une vie confortable pour venir s’installer dans une ferme misérable procurée in extremis par le gauleiter. Le roman devient le récit

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Verdier, 2021
704 p. 30,50 €

Sylvie Bressler

Critique littéraire à la revue Esprit depuis 2002.

Dans le même numéro

L’essor sans précédent d’Internet et des nouvelles technologies de l’information a transformé en profondeur le rapport des citoyens à la participation civique. Si elle a permis des progrès incontestables, cette révolution numérique pose également des défis pour la préservation du débat en démocratie. Le bouleversement introduit par le numérique dans la délibération publique semble en effet remettre en cause les exigences traditionnellement associées au débat démocratique, comme l’égalité d’accès, le contrôle public des instances de modération, la fiabilité de l’information ou le pluralisme des courants d’expression. Quelles stratégies adopter pour faire face aux dérives qui touchent aujourd’hui le débat sur Internet ? Le dossier, coordonné par Romain Badouard et Charles Girard, examine la propagation des fausses nouvelles, la mobilisation de nouveaux publics, les pouvoirs de régulations privés et la déstabilisation des cadres juridiques. À lire aussi dans ce numéro : le naufrage moral de l’Église, qui sont les talibans ?, gouverner la pandémie et une rencontre avec Pierre Bergounioux.