Notes de lecture

Dans le même numéro

Qu'est-ce qu'un homme de vérité ?, de Jean-Luc Giribone

janv./févr. 2019

#Divers

Dans l’esprit de Balthasar Gracian qui écrivait au xvie siècle des traités sur des types humains (l’homme politique, l’homme de cour, le héros…), et dans le sillage – autant littéraire que philosophique – des moralistes, Jean-Luc Giribone se penche sur le cas d’un célèbre personnage de théâtre, l’Alceste de Molière, un misanthrope. Celui-ci est obsédé par la vérité qu’il ne cesse d’exprimer à tout moment « en toute sincérité » à ses proches et même à Célimène qu’il aime. Il ne cesse de dire ce qu’est la vérité, ce qu’il croit être la vérité, sa vérité, ce qui lui vaut un procès qu’il va perdre et l’obligera à quitter la cour pour vivre dans le désert. Ce désert n’est pas un lieu de perdition mais une « croisée de chemins » car Alceste, le diseur de vérité, ne peut survivre s’il n’y a pas quelqu’un à qui il peut s’adresser. Et J.-L. Giribone l’imagine « continuant à fulminer dans sa solitude, incapable de changer, à l’écoute de Radio-Versailles qui lui donne, non sans grésiller car

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Indigène, 2017
64 p. 5 €

Olivier Mongin

Directeur de la revue Esprit de 1989 à 2012   Marqué par des penseurs comme Michel de Certeau, qui le pousse à se confronter au structuralisme et l'initie aux problématiques de la ville et aux pratiques urbaines, Claude Lefort et Cornelius Castoriadis, les animateurs du mouvement Socialisme ou Barbarie, qui lui donnent les outils à la fois politiques et philosophiques de la lutte…

Dans le même numéro

Largement sous-estimée, l’œuvre de Claude Lefort porte pourtant une exigence de démocratie radicale, considère le totalitarisme comme une possibilité permanente de la modernité et élabore une politique de droits de l’homme social. Selon Justine Lacroix et Michaël Fœssel, qui coordonnent le dossier, ces aspects permettent de penser les inquiétudes démocratiques contemporaines. À lire aussi dans ce numéro : un droit à la vérité dans les sorties de conflit, Paul Virilio et l’architecture après le bunker, la religion civile en Chine, les voyages de Sergio Pitol, l’écologie de Debra Granik et le temps de l’exil selon Rithy Panh.