Notes de lecture

Dans le même numéro

Sexe, race & colonies. La domination des corps du XVe siècle à nos jours, de Pascal Blanchard, Nicolas Bancel, Gilles Boëtsch, Christelle Taraud et Dominic Thomas (sous la dir. de)

Préface d'Achille Mbembé et Jacques Martial. Postface de Leïla Slimani

décembre 2018

#Divers

Cet ouvrage a suscité de fortes réserves. S’il était légitime et même nécessaire de faire l’histoire d’une domination qui fut aussi celle des corps, des sexes et des races, avec de très nombreuses et très diverses illustrations (environ 1 200, faites de cartes postales, de gravures et de peintures, de dessins et de photos à partir du xixe siècle), on lui a reproché d’être un « beau livre » sur papier glacé, qui donne à voir un catalogue d’images plus ou moins osées ou érotiques – certaines carrément pornographiques –, sans préciser leur date, leur lieu de production, leur format, leur usage, leur circulation, etc. Autrement dit, de ne pas avoir fait l’histoire de ce matériau, mais de l’offrir « brut » au lecteur, et donc de reproduire chez lui les fantasmes et le voyeurisme des colonisateurs, présentés sur quatre périodes caractérisées comme celles des «fascinations» (1420-1830), des «dominations» (1830-1920), des «décolonisations» (1920-1970) et des «m&ea

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
La Découverte, 2018
2 p. 65 €

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur.   Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle...

Dans le même numéro

Fausses nouvelles, désinformation, théories du complot : les vérités sont bien fragiles à l’ère de la post-vérité. Les manipulations de l’information prospèrent dans un contexte de défiance envers les élites, de profusion désordonnée d’informations, d’affirmations identitaires et de puissance des plateformes numériques. Quelles sont les conséquences politiques de ce régime d’indifférence à la vérité ? Constitue-t-il une menace pour la démocratie ? Peut-on y répondre ? A lire aussi dans ce numéro : un dossier autour d’Achille Mbembe explorent la fabrication de « déchets d’hommes » aux frontières de l’Europe, des repères philosophiques pour une société post-carbone, une analyse de ce masque le consentement dans l’affaire Anna Stubblefield et des recensions de l’actualité politique, culturelle et éditoriale.