Notes de lecture

Dans le même numéro

Vagabondes, voleuses, vicieuses de Véronique Blanchard

janv./févr. 2020

Véronique Blanchard dresse un portrait édifiant de la délinquance féminine juvénile du Paris des années 1950. Son travail se construit essentiellement à partir d’archives du tribunal pour enfants de la Seine, où une dizaine de juges sont en charge de cas individuels en lien avec la délinquance juvénile et la protection de l’enfance. L’auteure passe également en revue les archives du Refuge de Notre-Dame de Charité à Chevilly-Larue (dans le Val-de-Marne), monastère tenu par des sœurs où les jeunes filles étaient placées en observation. Elle recense également des dizaines de témoignages, des jeunes concernées en premier lieu, et leur redonne une parole et une liberté souvent occultées par les magistrats, psychologues, aides sociales et parents.

On redécouvre avec un certain enchantement l’atmosphère du Paris d’après-guerre, où la pulsion de fête traduit un grand besoin de légèreté et d’égalité nocturnes. Ainsi, les ­adolescentes, qui ont souvent grandi dans les quartiers populaires (Belleville, Ménilmontant, Bastille, etc.) ou dans la petite ceinture ouvrière (Montreuil, Vincennes, ­Joinville), témoignent de leur goût pour les bals de la rue de Lappe, les caves de Saint-Ge

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
François Bourin, 2019
328 p. 20 €

Marie Justice

Étudiante en master de droit économique à Sciences po Paris.

Dans le même numéro

L'universel est à nouveau en débat : attaqué par les uns parce qu'il ne serait que le masque d'une prétention hégémonique de l'Occident, il est défendu avec la dernière intransigeance par les autres, au risque d'ignorer la pluralité des histoires et des expériences. Ce dossier, coordonné par Anne Dujin et Anne Lafont, fait le pari que les transformations de l'universel pourront fonder un consensus durable : elles témoignent en effet de l'émergence de nouvelles voix, notamment dans la création artistique et les mondes noirs, qui ne renoncent ni au particulier ni à l'universel. À lire aussi dans ce numéro : la citoyenneté européenne, les capacités d'agir à l'ère numérique, ainsi que les tourmentes laïques, religieuses, écologiques et politiques.