Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Notes de lecture

Dans le même numéro

Le judaïsme persique de Reza Rokoee

Le double sens de l’assimilation

janv./févr. 2021

Attestée depuis vingt-cinq siècles, la présence des juifs en terre d’Iran, d’islam, est une réalité historique qui donne lieu à tout moment à un dilemme entre l’assimilation et la conversion. C’est l’ambition de l’ouvrage très érudit de Reza Rokoo d’analyser, en se référant au contexte historique et aux textes, l’interaction entre les juifs et la société persane, entre le judaïsme et l’islam chiite. Depuis l’Antiquité, les juifs ont manifesté une fierté de s’approprier sans cesse leur culte, mais aussi de s’intégrer à la culture et aux cultes persans, tout en penchant plus récemment vers la nouvelle religion bahaïe. Dans une position de conflit dans la société musulmane, ils l’ont toutefois enrichie. En Iran, s’est élaborée une affinité entre chiisme et judaïsme, une symbiose judéo-chiite. D’où ce double sens de l’assimilation des juifs à la culture persane qu’entend borner l’auteur. L’enracinement du judaïsme en Perse et de l’esprit persan dans le judaïsme indigène donne un exemple de mélange aryen-sémitique difficile à admettre pour une grande partie des Iraniens, assombris par un puritanisme ombrageux. La réussite de ce livre est d’en livrer les racines historiques et théologiques.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Éditions du Cygne, 2020
232 p. 24 €

Philippe Boulanger

Philippe Boulanger est géographe français, spécialisé en géographie historique, géographie militaire et géostratégie, géographie politique et géopolitique. Il est professeur des universités en géographie à Sorbonne Université. Il est l'auteur de Géographie militaire et géostratégie: Enjeux et crises du monde contemporain (2011).…

Dans le même numéro

Les femmes sont au cœur de nombreux mouvements sociaux à travers le monde. Au-delà de la vague #MeToo et de la dénonciation des violences sexuelles, elles étaient nombreuses en tête de cortège dans le soulèvement algérien du Hirak en 2019 ou dans les manifestations contre le président Loukachenko en Biélorussie en 2020. En France, leur présence a été remarquée parmi les Gilets jaunes et dans la mobilisation contre le dernier projet de réforme des retraites. Dans leur diversité, les mouvements de femmes témoignent d’une visibilité et d’une prise de parole accrues des femmes dans l’espace public, de leur participation pleine et entière aux débats sur l’avenir de la cité. À ce titre, ils consacrent l’existence d’un « sujet politique féminin ».