Débat d'entre-deux-tours au Stade olympique de Kiev (19 avril 2019). © The Presidential Administration of Ukraine
Flux d'actualités

En Ukraine, alternance démocratique et riposte russe

Mécontents de leurs dirigeants mais unis dans la solidarité nationale contre l'ingérence russe, les électeurs ukrainiens ont choisi en avril 2019 de porter au pouvoir un homme nouveau, sans expérience ni programme politique. Moscou refuse de reconnaître le résultat des élections, et poursuit ses actes de subversion dans le Donbass.

Depuis la « révolution orange » de 2004, en Ukraine, l’alternance au pouvoir est une règle respectée par tous. Lors des élections du 21 avril 2019, l’inattendu s’est produit : un acteur humoriste, qui jouait le président dans une série télévisée, sans parti ni expérience politique, a obtenu 73% des votes au second tour de la présidentielle. Le chef d’État sortant, Petro Porochenko, a accepté sa défaite et félicité le vainqueur. Investi dans ses fonctions de président de l’Ukraine le 20 mai 2019, Volodymyr Zelensky a immédiatement dissout le Parlement et annoncé des législatives anticipées.

Dans un pays qui subit l’occupation russe en Crimée et à l’est du Donbass, aucun candidat à la présidentielle n’avait défendu une position pro-Moscou. Tous avaient appelé au retrait russe du Donbass, qu’ils soient originaires de l’ouest, du centre, ou de l’est de l’Ukraine comme Zelensky. Le vainqueur a obtenu la majorité des suffrages dans toutes les provinces, sauf celle de Lvov.

Tels sont les enseignements majeurs de ce scrutin : la classe politique a été désavouée par un scrutin libre ; les Ukrainiens ont pris le risque du changement et de l&r

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Marie Mendras

Politologue, Marie Mendras est chercheur au CNRS et au Centre de Recherches Internationales de Sciences Po, où elle enseigne. Elle est spécialiste de la Russie, de l’Ukraine et des relations Europe-Russie. Elle travaille sur le système politique et les élites russes, ainsi que sur les conflits menés par Moscou hors de ses frontières. Marie Mendras a rempli de nombreuses missions d’observation…