Dans le même numéro

Grande-Bretagne : une rentrée sportive

octobre 2008

La Grande-Bretagne peut se réjouir de ses excellentes performances aux jeux Olympiques de Pékin, où elle termine troisième du classement général des médailles. Nul n’ignore que les prochains jeux auront lieu à Londres. Le budget initial a déjà triplé par rapport aux prévisions, mais les bons résultats de ses sportifs (en particulier les cyclistes) créent une dynamique nécessaire au succès des jeux anglais. Dans la foulée, le comité d’organisation lance un programme culturel ambitieux d’ici à l’été 2012.

L’effet positif de ces résultats sportifs sur le moral de la nation ne permet cependant pas au Premier ministre de reprendre pied. Rentrée sportive pour lui aussi, faite de rumeurs, de mauvais chiffres, d’attaques frontales venues de son camp, de plans d’urgence médiocres. Les performances économiques ne sont pas bonnes, puisque l’inflation au cours des douze derniers mois est à près de 5 % et que la chute de l’immobilier se confirme (baisse de 12 % entre août 2007 et août 2008). La Commission européenne prévoit même que la Grande-Bretagne entrera en récession à la fin de l’année. La crise financière n’est pas loin, puisque le plus important établissement de crédit est déjà l’objet de spéculations. Face à ces mauvai

Lecture réservée aux abonnés

Prolongez l'expérience en vous procurant un abonnement, dès 7 € pour un mois de découverte (4,90 € tarif réduit) : Boutique > Abonnements