Dans le même numéro

L’autre 1968 vu aujourd’hui de Prague et de Varsovie. (Table ronde)

Pour la première fois dans les anciens pays de l’Est, 68 constitue un véritable objet de commémoration officielle. C’est une occasion pour ces pays de revenir sur l’interprétation de l’échec des tentatives de sortie du communisme à l’époque mais aussi des conditions de la transition de 1989 qui s’est faite par un alignement sur l’Ouest plus que par une réinvention démocratique.

Jacques Rupnik – On écrit trop souvent l’histoire franco-française de Mai 68. Pour ceux à l’Est qui ont vécu les aspects tragiques de 68, l’autocélébration de cette génération qui a le pouvoir dans les médias et les élites françaises est parfois irritante. On oublie que 1968 était une grande année d’effervescence en Europe et mérite par conséquent une lecture transeuropéenne. Nous allons donc ici nous consacrer à l’autre printemps, celui de Prague et de mars 68 en Pologne. Comment 68 est-il perçu là-bas aujourd’hui ? Quel est le débat sur 68 dans les deux pays concernés ? Après 68, on a souvent comparé Paris et Prague, unis dans la défaite, dans leur tentative d’inventer un autre socialisme, unis aussi dans leur tentative, différente mais complémentaire à certains égards, de remettre en cause le statu quo européen, unis enfin dan

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Aleksander Smolar

Politologue et journaliste franco-polonais, Aleksander Smolar a été le conseiller du Premier ministre polonais Tadeusz Mazowiecki. Il est notamment président de la fondation Stefan Batory et membre de l'International Forum Research Council de Washington.

Jacques Rupnik

Le politologue Jacques Rupnik est spécialiste des problématiques de l'Europe centrale et orientale. Ses recherches portent sur la transition démocratique en Europe de l'Est et dans les Balkans, l'intégration européenne (élargissement de l'UE et politiques de voisinage) et les nationalismes.

Jakub Patocka

Dans le même numéro

Parcours personnels à travers les mobilisations
Les sciences humaines et les mutations du savoir
Fins de cycle du roman national et blocage français