Photo de Jacques Paquier | Flickr
Dans le même numéro

Notre moment Macron

Le conseil de rédaction de la revue Esprit s’interroge sur les recompositions politiques contemporaines, la pertinence du clivage gauche/droite, l’écologie, le débat sur la justice sociale et le rôle de la revue dans ce contexte.

Deux ans après l’accession d’Emmanuel Macron au pouvoir, après le mouvement des Gilets jaunes et des élections importantes en Europe, sommes-nous réellement entrés dans un «nouveau monde politique» ? Assistons-nous à une simple recomposition, à un réalignement, ou à des mutations profondes de la vie politique ?

Jean-Louis Schlegel – Quelques constats factuels pour commencer : Emmanuel Macron a signé la fin de la vieille gauche et de la vieille droite partisanes, telles qu’on les connaissait depuis quarante ans, lui-même annonçant l’arrivée, avec son élection, d’un «nouveau monde». On aurait pu s’attendre à ce que, dans les deux ans et demi passés, ces forces anciennes soient capables de se reconstituer. Au contraire, elles semblent presque plus annihilées aujourd’hui qu’au moment de l’avènement de Macron, en dépit de tout l’«ancien monde» politique qui a ressurgi, notamment avec l’affaire Benalla. Trois forces dominent aujourd’hui l’échiquier politique français : le macronisme, le Rassemblement national et, depuis les élections europ&eacu

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Anne Dujin

Anne Dujin est politiste de formation. Après avoir travaillé comme chercheuse au CRÉDOC, elle se tourne vers les revues et le journalisme d’idées. Elle a collaboré au supplément « Idées » du Monde. Elle est également poète : voir son recueil L'ombre des heures (L'herbe qui tremble, 2019).

Antoine Garapon

Magistrat, juge pour enfants, il a fondé l'Institut des Hautes Etudes sur la Justice (IHEJ), où il observe les mutations de la place du droit dans nos sociétés. il anime sur France culture une émission consacrée à la pensée juridique, "Le Bien commun". Il a développé sous le même nom une collection d'ouvrages, aux éditions Michalon, qui permettent de présenter des auteurs qui, sans être juristes,…

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur, Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle et de la place du…

Lucile Schmid

Haut-fonctionnaire, membre du bureau politique d’Europe Ecologie – Les Verts, membre du conseil de rédaction de la revue Esprit, Lucile Schmid s'est intéressée aux questions de discrimination, de parité et d'écologie. Elle a publié de nombreux articles pour Esprit sur la vie politique française, l'écologie et les rapports entre socialistes et écologistes. Elle a publié, avec Catherine Larrère et…

Michaël Fœssel

Philosophe, il a présenté et commenté l'oeuvre de Paul Ricoeur (Anthologie Paul Ricoeur, avec Fabien Lamouche), a coordonné plusieurs numéros spéciaux de la revue, notamment en mars-avril 2012 "Où en sont les philosophes ?". Il est membre du Conseil de rédaction d'Esprit.  Il est notamment l'auteur de L'Équivoque du monde (CNRS Éditions, 2008), de La Privation de l'intime (Seuil, 2008), État de

Dans le même numéro

À mi-mandat du quinquennat d’Emmanuel Macron, le dossier diagnostique une crise de la représentation démocratique. Il analyse le rôle des réseaux sociaux, les mutations de l’incarnation politique et les nouvelles formes de mobilisation. À lire aussi dans ce numéro : Jean-Luc Nancy sur l’Islam, Michael Walzer sur l’antisionisme et François Dubet sur la critique de la sélection.