Carolin Emcke | Wikimédia
Dans le même numéro

L'Europe contre la haine. Entretien

décembre 2017

Entretien avec Carolin Emcke

En Europe, la montée des discours de haine interroge notre représentation de l’autre. L’Europe n’arrive pas encore à la contenir, alors qu’elle est un lieu d’apprentissage de la diversité.

The rise in Europe of hate speech that questions our representation of the other self. Europe is not yet able to contain it, even though it is a place where one learns about diversity.

Des bancs de l’université de Francfort (où elle a étudié sous la direction de Jürgen Habermas) aux lignes de front (elle fut correspondante de guerre pour Der Spiegel), Carolin Emcke n’a cessé de mettre la théorie à l’épreuve du réel. Plutôt que d’ironiser sur les faiblesses de l’éthique de la discussion face aux violences du monde, elle recherche avec obstination à reconnaître « qui et quoi, au milieu de l’enfer, n’est pas l’enfer » (Italo Calvino). Au moment où, en France, la limite entre le journalisme et la philosophie devient poreuse, il n’est pas inutile de lire un auteur qui retient le meilleur de ces deux disciplines : une capacité de voir ce qui pass

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !