Dans le même numéro

Faut-il avoir peur du Monténégro ?

En dépit des obstacles élevés par l’Union européenne, le Monténégro – le plus petit État des Balkans occidentaux – est redevenu, par référendum, un État souverain1. Des élections législatives et municipales viennent de confirmer largement ceux qui avaient promu cette indépendance. Néanmoins, ce nouveau micro-État inquiète la plupart des capitales occidentales.

Il avait été convenu qu’après trois années de vie commune au sein de la Communauté des États de Serbie et du Monténégro – institution imposée en 2002 par l’Union européenne pour contenir les indépendantistes monténégrins conduits par Milo Djukanovic2 – chacun des États pourrait reprendre sa liberté après consultation de sa population par référendum. Cette consultation a eu lieu le 21 mai dernier au Monténégro. Les votes en faveur de l’indépendance – 55,5 % – ont dépassé la barre fatidique des 55 % imposée par l’Union européenne avec l’assentiment du Conseil de l’Europe pour que les « oui » soient pris en compte. Résultats incontestables : participation de 86,5 %, écart de 42 082 bulletins en faveur des « oui », soit 10 % de votes

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

CHENU Georges-Marie

Dans le même numéro

La France face à ses musulmans :
émeutes, jihadisme et dépolitisation
Représentation politique : une comparaison américaine
Où va la justice pénale des mineurs ?