Dans le même numéro

Le patrimoine en questions

novembre 2009

#Divers

L’Allégorie du patrimoine se présentait déjà en 1992 comme une généalogie de cette notion. En proposant dans un nouveau livre des extraits de divers textes « classiques » consacrés au patrimoine, Françoise Choay attire l’attention sur ces deux phénomènes décisifs : d’une part, le glissement sémantique qui a conduit du concept de «monument » (de monere : rappeler, avertir... ce qui renvoie à un vécu commun) à celui de «monument historique » au xixe siècle, et qui est à l’origine d’une véritable fétichisation (muséification) du patrimoine ; d’autre part, l’application au patrimoine mondial du concept de « monument historique » dont l’histoire est spécifiquement européenne. À ce double titre, ce texte (qui constitue l’introduction de son anthologie) éclaire bien des débats sous-jacents à l’appréhension de la culture contemporaine alors même que le budget que le ministère de la Culture accorde au patrimoine l’emporte largement sur tous les autres.

Dans son acception originelle, « bien d’héritage qui descend, suivant les lois, des pères et mères à leurs enfants » (Émile Littré, Dictionnaire de la langue française), le très a

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !