Dans le même numéro

La poésie américaine résiste

mai 2017

#Divers

Vers quels textes nous tournons-nous dans les moments de désarroi collectif ? Après le 11 septembre 2001, le magazine The New Yorker choisit de publier en lettres blanches sur fond noir le poème “Try to Praise the Mutilated World” d’Adam Zagajewski, écrit six mois avant les attentats, qui connut un succès immédiat. En France, après l’attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015, c’est le Traité sur la tolérance de Voltaire que choisirent les lecteurs français. Après ceux du Bataclan, ce fut Paris est une fête d’Hemingway. Quelques mois après l’élection de Donald Trump, le lectorat américain découvre le caractère prophétique de 1984 de George Orwell, dont les ventes s’envolent. Mais avant cela, et comme après le 11 Septembre, ce fut d’abord vers la poésie qu’il se tourna.

Dès le lendemain du scrutin, le poème “Differences of Opinion1” de la Britannique Wendy Cope fit le tour du Web. Il ne s’agissait pas d’un texte récent, écrit pour l’événement. Publié par le magazine américain Poetry dix ans auparavant, il parle d’un homme qui cherche à convaincre une femme que la Terre est plate, et lui nie toute légitimité à défendre

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Anne Dujin

Anne Dujin est politiste de formation. Après avoir travaillé comme chercheuse au CRÉDOC, elle se tourne vers les revues et le journalisme d’idées. Elle a collaboré au supplément « Idées » du Monde. Elle est également poète : voir son recueil L'ombre des heures (L'herbe qui tremble, 2019).

Dans le même numéro

Les manifestations et les mouvements de résistance se multiplient aux Etats-Unis depuis l’élection de Donald Trump. Le dossier, qui fait la part belle aux auteurs américains, témoigne des dissidences de la société démocratique américaine, appuyées sur les institutions du contre-pouvoir.