Dans le même numéro

Position – Que fait la France au Mali ?

La France a élu en François Hollande un président civil, pas un chef de guerre. Il y a quelque chose d’inquiétant dans l’atmosphère martiale qui entoure l’intervention française au Mali et célèbre la métamorphose du président de la République, désormais résolu et botté, comme si la légitimité du suffrage universel ne suffisait pas et qu’il fallait ce baptême du feu pour l’installer pleinement dans son rôle. Cette ambiance belliqueuse favorise, dans certaines déclarations gouvernementales, une malencontreuse rhétorique de « guerre au terrorisme », dont on a vu l’échec complet en Afghanistan et en Irak. L’acclimatation de ce vocabulaire guerrier par le ministre de l’Intérieur, parlant à plusieurs reprises de « l’ennemi de l’intérieur », joue dangereusement avec les peurs et fait sortir le souci légitime de l’ordre public de son registre civil.

Certes, la paralysie européenne rappelle par contraste l’utilité des prérogatives dont jouit le président de la République dans nos institutions, qui lui permettent de déclencher des interventions extérieures rapides. Mais le choix des armes créera des contraintes structurantes lors du retour au pouvoir civil et à la paix. L’approbation accordée au régime algérien su

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Marc-Olivier Padis

Directeur de la rédaction d'Esprit de 2013 à 2016, après avoir été successivement secrétaire de rédaction (1993-1999) puis rédacteur en chef de la revue (2000-2013). Ses études de Lettres l'ont rapidement conduit à s'intéresser au rapport des écrivains français au journalisme politique, en particulier pendant la Révolution française. La réflexion sur l'écriture et la prise de parole publique, sur…

Dans le même numéro

Le vote protestataire, la maison individuelle et la voiture

Pourquoi devenir périurbain ? Toulouse, Lyon, Strasbourg…

La banlieue, entre rêve américain et mythe politique français

Réorganiser le territoire : le défi de la démocratie urbaine