Dans le même numéro

Introduction

octobre 2011

#Divers

Peut-on aujourd’hui parler de travail en évitant les grands maux, les grands mots et les grands nombres ? Peut-on échapper aux généralités dans lesquelles tendent à se confondre politiques, experts et chercheurs ? Le pari de ce dossier est de montrer que cela est en effet possible à la condition d’en passer par une description de l’activité et de la conflictualité qui lui est inhérente. Le pari est d’interroger le travailleur, non pas seulement comme juge des conditions et de la qualité de son travail, mais comme producteur de son activité, y engageant sa personne et attendant en échange, non pas seulement un salaire, mais aussi d’y voir reconnue son individualité. Exister au travail, c’est bien sûr y vivre et y trouver les moyens d’en vivre, c’est aussi y trouver les moyens de se dépasser et de s’y développer. Exister au travail, c’est bien sûr se coordonner et coopérer avec d’autres dans un cadre organisé, c’est aussi porter ensemble une ambition, partager un projet, œuvrer à un bien commun.

La scène du travail est ce lieu où se joue et se rejoue à chaque instant la réalisation de performances, la production de valeur, l’affirmation de soi, l’équité de l’échange social. Les auteurs rassemblés ici pour

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Francis Ginsbourger

Economiste et consultant, il est notamment l'auteur de La gestion contre l'entreprise (La Découverte, 1998), Ce qui tue le travail (Michalon, 2010) et le Vercors oublié (L'Atelier, 2019).

Yves Lichtenberger

Marc-Olivier Padis

Directeur de la rédaction d'Esprit de 2013 à 2016, après avoir été successivement secrétaire de rédaction (1993-1999) puis rédacteur en chef de la revue (2000-2013). Ses études de Lettres l'ont rapidement conduit à s'intéresser au rapport des écrivains français au journalisme politique, en particulier pendant la Révolution française. La réflexion sur l'écriture et la prise de parole publique, sur…

Dans le même numéro

Méconnu, méconnaissable: le travail aujourd'hui

Des risques psychosociaux bien encombrants

Promouvoir la capacité d'agir des salariés