Dans le même numéro

Un nouveau modèle de justice : efficacité, acteur stratégique, sécurité

novembre 2008

#Divers

Loin de correspondre à une seule volonté de pragmatisme, nombre de réformes actuelles touchant au domaine de la justice relèvent d’une logique cohérente, organisée autour de trois critères devenus indiscutables : l’efficacité, le respect des choix du justiciable considéré comme un acteur rationnel, la sécurité.

Le néolibéralisme, qui consiste en une extension du paradigme économique à tous les domaines de la société et de la vie individuelle1, n’a pas épargné le secteur juridique, à en croire l’engouement pour l’approche économique du droit – le mouvement law and economics ne se limite pas aux universités nord-américaines – qui applique la théorie micro-économique à tous les aspects de la vie du droit privé2 \; ou encore la prime de rendement dont sont gratifiés les magistrats les plus travailleurs3. Des gadgets ? Nous postulons au contraire qu’ils participent d’une transformation profonde accompagnant des innovations aussi différentes que l’application de la Lolf à la justice, la généralisation du traitement en temps réel des affaires pénales4, l’

Lecture réservée aux abonnés

Prolongez l'expérience en vous procurant un abonnement, dès 7 € pour un mois de découverte (4,90 € tarif réduit) : Boutique > Abonnements

par GARAPON Antoine


Magistrat, juge pour enfants, il a fondé l'Institut des Hautes Etudes sur la Justice (IHEJ), où il observe les mutations de la place du droit dans nos sociétés. il anime sur France culture une émission consacrée à la pensée juridique, "Le Bien commun". Il a développé sous le même nom une collection d'ouvrages, aux éditions...

Dans le même numéro