Dans le même numéro

Michel de Certeau, la mystique et l'écriture. À propos de la parution du tome II de la Fable mystique. Entretien

août/sept. 2013

#Divers

À propos de la parution du tome II de la Fable mystique

L’expérience mystique échappe aux catégories théologiques traditionnelles. Dans son œuvre, Michel de Certeau a cherché à rendre compte de cette expérience, en l’approchant par le prisme des sciences sociales, sans nier la singularité du sujet mystique, fidèle en cela à son approche toujours plurielle, à la marge, refusant d’adopter un discours unique et surplombant.

Après la parution du premier tome de la Fable mystique (xvie-xviie siècle1) en mai 1982, Michel de Certeau s’était immédiatement attelé à la préparation du second tome. En effet, si le tome I analysait la constitution de cette nouvelle « science expérimentale » que constitue la mystique à partir du xvie siècle, le tome II devait être la présentation du contenu même de cette science. La maladie l’empêcha néanmoins d’achever cet ouvrage. À l’occasion de la parution posthume et tant attendue de ce second tome2, Luce Giard revient sur son travail d’édition de longue haleine

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Giard Luce

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur, Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle et de la place du…

Dans le même numéro

Cumul des mandats, crise du militantisme: le risque oligarchique

Les partis, au service de qui?

Les nouvelles aspirations démocratiques: participation, délibération, démocratie directe