Dans le même numéro

Des vies en images

juin 2016

#Divers

Les smartphones et les plates-formes numériques ont démocratisé les capacités d’enregistrer et de diffuser des images amateur. D’outils de mémoire, elles sont devenues outils de conversation et de partage, changement qui doit être accompagné par des actions pédagogiques.

À propos des images en ce début de xxie siècle, leur production, leur circulation, leur nature numérique, leurs dangers, leurs potentialités, leurs usages, chacun y va de ses a priori, technophiles ou technophobes, de ses fantasmes, de ses utopies ou de ses paranoïas… Une pensée de l’image, éclairée par la pratique, est plutôt rare. Le discours intellectuel dominant, notamment lorsqu’il s’agit des pratiques des jeunes, est devenu depuis quelques années des plus réactionnaires, déconnecté d’une expérience raisonnée, sans se risquer à l’écoute et au faire.

Voici donc quelques propositions conceptuelles et pédagogiques, appuyées sur des expériences vécues et pensées, qui ouvrent vers des pistes concrètes pour se risquer aux images. Je me concentre sur les images animées, puisque c’est mon objet d’expérience et de réflexion, c’est-à-dire

Lecture réservée aux abonnés

Prolongez l'expérience en vous procurant un abonnement, dès 7 € pour un mois de découverte (4,90 € tarif réduit) : Boutique > Abonnements