Dans le même numéro

Une dimension géopolitique des fondamentalismes. Le cas des ONG confessionnelles (encadré)

Dans de nombreux pays du Sud, l’effervescence religieuse pentecôtiste va de pair avec l’essor d’Ong confessionnelles, pour la plupart américaines, qui développent des visées prosélytes occultes ou affichées. En Afrique et en Amérique latine notamment, les acteurs humanitaires évangéliques connaissent une expansion spectaculaire, même dans des pays à tradition catholique. Au Moyen-Orient ou en Asie, ils œuvrent auprès de populations musulmanes. À travers des projets dans les domaines de l’éducation, des soins ou de l’assistance matérielle, ces Ong cherchent à combler les carences des États postcoloniaux, où la voie du développement économique pur a échoué et où le rêve d’une transformation radicale de la société s’impose pour combattre la corruption, la criminalité, la perte des valeurs communautaires.

À elle seule, l’Ong World Vision bénéficie du soutien d’une communauté évangélique de plus de 16 millions de fidèles aux États-Unis et dispose d’un budget annuel d’un milliard et demi de dollars (c’est plus que le Cicr et Msf réunis, trois fois plus que Care International). Avec 22 000 employés actifs dans 100 pays, World Vision travaille dans les camps de réfugiés, les hôpitaux et les écoles, où elle distribue des bibles aux bénéficiaires de son action et des t-shirts à l’effigie de Jésus-

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

MASSON Nicolas

Dans le même numéro

L'Europe au bout de la sécularisation
La vague évangélique et pentecôtiste :
Amériques, Afrique, Asie…
Puissances de la foi, séductions du marché
Les pièges de l'Un : par-delà la foi et l'athéisme