Dans le même numéro

3. Madame Sans-Gêne à la Concorde

juillet 2007

On attendait Bonaparte, ce fut Madame Sans-Gêne. Nicolas Sarkozy a voté à midi et demi dans « l’école maternelle » de l’île de la Jatte à Neuillysur-Seine, dont il a été maire, accompagnée de ses deux belles-filles. On a insisté lourdement : « C’est dans une maternelle qu’il a voté. » Ces écoles sont inscrites sur la liste des bureaux de vote. D’habitude, on dit simplement « bureau de vote », ou « école », sans spécifier. Là, on a beaucoup répété « maternelle » (et plus encore aux législatives, 10 et 17 juin). On voulait peut-être, de manière subliminale, rappeler la prise d’otage dans cette autre « école maternelle », rue de la Ferme, à Neuilly, épreuve dont l’image de Nicolas Sarkozy sortit grandie. C’était le 13 mai 1993. Un cinglé cagoulé, se faisant appeler HB (Human Bomb), prit en otage une petite classe en menaçant de se faire sauter avec les enfants. L’attitude du maire fut courageuse, exposant sa personne pour dénouer la crise. Quelques mauvaises langues trouvèrent à redire, mais, en gros, l’effigie du « maire courageux » a traversé le temps, jusque sur l’île de la Jatte, où il avait un bel appartement ...

Tout s’accélère vers

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Mayol Pierre

Dans le même numéro

La lutte contre la pandémie grippale : un levier contre l'exclusion
Don d'organe : quel consentement ?
Jusqu'où peut-on breveter le vivant ?
Vivre avec les images et la pensée de la mort.