Massacre de Hama en février 1982 | Photo (CC BY 2.0)
Dans le même numéro

L'État de barbarie. Syrie 1979-1982

novembre 1983

En 1983, dans le contexte de la guerre du Liban, de la fin du panarabisme et de la montée en puissance de l’islamisme, Michel Seurat analyse le type de pouvoir qu’exerce alors en Syrie le régime de Hafez Al-Assad. Le pouvoir syrien fonctionne comme une machine à propager de la violence, à l’intérieur du pays comme à l’extérieur, à l’échelle régionale comme internationale.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !