Dans le même numéro

True Detective : des ténèbres jaillit la lumière

novembre 2014

#Divers

La représentation du sud des États-Unis occupe une place majeure dans le paysage audiovisuel américain. Il n’est pour s’en convaincre que de songer à deux œuvres cinématographiques récentes, les Bêtes du Sud sauvage de Benh Zeitlin et Mud de Jeff Nichols, dont le trait commun est le désir de célébrer, à travers le prisme du regard enchanté de jeunes héros, l’Amérique rurale restée fidèle aux valeurs de liberté et d’indépendance des pionniers.

Gothique autiste

Autrement plus sombre est la peinture que fait Nic Pizzolatto, le créateur de True Detective, une série policière encensée par la critique, de la Louisiane, sa terre natale. Parce que l’image qu’elle donne du Sud est celle d’une terre de violence, d’un pays en proie à la décadence, True Detective s’inscrit dans le courant littéraire du gothique sudiste (Faulkner, Caldwell, McCullers) dont les thèmes clefs sont le poids du passé et l’omni -présence du mal. De la Nuit du chasseur à No Country for Old Men en passant par Délivrance, nombre de films cultes relèvent de la fiction gothique sudiste. De la tradition du Southern Gothic, l’auteur de True Detective est, avec les �

Lecture réservée aux abonnés

Prolongez l'expérience en vous procurant un abonnement, dès 7 € pour un mois de découverte (4,90 € tarif réduit) : Boutique > Abonnements