Dans le même numéro

Positions – Face au Front national, faire vivre les idées

mai 2015

#Divers

Quelle interprétation donner des résultats des élections départementales des 22 et 29 mars 2015 ? Pas de surprises, à première vue. L’échec du parti socialiste était attendu, comme la victoire de l’Ump et de l’Udi et la progression marquée du score du Front national1. L’abstention a dépassé les 50 %. Le mode de scrutin a favorisé les sortants implantés sur leur territoire et les alliances de premier tour à droite, et les socialistes ont payé le tribut des élections de mi-mandat. Pas de surprises, mais des inquiétudes. Si le Front national est resté aux portes du pouvoir exécutif départemental, il est passé de un à soixante-deux élus et a réussi sa stratégie d’implantation locale à partir des municipalités remportées l’année dernière. Tout est en place pour une réussite électorale de ce parti aux élections régionales, avec un mode de scrutin qui lui sera plus favorable. C’est une perspective inacceptable, qui appelle à changer en profondeur et rapidement le climat de notre vie politique. Encore faut-il savoir comment.

Ces résultats doivent être replacés dans une logique moins étroitement électorale. Le succès du Front national, l’enracinement de l’abstention s’alimentent bi

Lecture réservée aux abonnés

Prolongez l'expérience en vous procurant un abonnement, dès 7 € pour un mois de découverte (4,90 € tarif réduit) : Boutique > Abonnements

par SCHMID Lucile


Haut-fonctionnaire, membre du bureau politique d’Europe Ecologie – Les Verts, membre du conseil de rédaction de la revue Esprit, Lucile Schmid s'est intéressée aux questions de discrimination, de parité et d'écologie. Elle a publié de nombreux articles pour Esprit sur la vie politique française, l'écologie et les rapports entre socialistes...

Dans le même numéro