Dans le même numéro

Quand les films inquiètent. Réflexions sur les dispositifs nationaux d'éducation à l'image

juin 2016

#Divers

Réflexions sur les dispositifs nationaux d’éducation à l’image

La programmation des films à destination des élèves soulève des réactions très vives de la part des parents au nom de la morale et du développement psychologique de leurs enfants. Ces réactions témoignent de craintes légitimes ainsi que d’un manque de confiance envers les dispositifs d’accompagnement.

Depuis plus de vingt ans, trois dispositifs nationaux d’éducation à l’image se sont développés en France1. Ils s’inscrivent dans le prolongement de la politique engagée par les ministères de l’Éducation nationale et de la Culture en matière d’enseignements artistiques dans les établissements scolaires à partir de 1983. L’initiative est portée par la Fédération nationale des cinémas français (Fncf) qui se propose de « réapprendre aux jeunes à voir des films dans leur format d’origine, c’est-à-dire en salles, et à découvrir, au cours de leur scolarité, un certain nombre de films importants de l’histoire du cinéma2 ».

Lecture réservée aux abonnés

Prolongez l'expérience en vous procurant un abonnement, dès 7 € pour un mois de découverte (4,90 € tarif réduit) : Boutique > Abonnements