Dans le même numéro

Yves Bonnefoy. « Comme la tâche le veut »

décembre 2016

#Divers

« Comme la tâche le veut1 »

La tâche du poète consiste à retrouver la présence du monde à travers l’énigme du langage, accompagnée de réflexion et en dialogue avec les arts. L’Écharpe rouge, roman familial et récit d’enfance, rappelle que la poésie est indispensable à une société malade de son langage.

Yves Bonnefoy, qui nous a quittés le 1er juillet dernier, se voulait plus encore écrivain que poète. Il laisse un héritage complexe dont « la certitude inquiète2 » invite à l’exigence et à la responsabilité de tous dans le langage, à un moment où « la société réelle », comme il se plaisait à le dire, est plus que jamais menacée par les stéréotypes langagiers de tout bord.

La « tâche » qu’il a assignée à la poésie, et tout aussi bien à la peinture et à la musique, dans son magnifique dialogue mené avec ces arts, témoigne du combat incessant qu’il aura livré au sein de sa propre création poétique contre les mille leurres et m

Lecture réservée aux abonnés

Prolongez l'expérience en vous procurant un abonnement, dès 7 € pour un mois de découverte (4,90 € tarif réduit) : Boutique > Abonnements