Dans le même numéro

Quelques idées sur la crise du PS et de la gauche

février 2010

#Divers

Je veux apporter ici quelques idées sur la crise du PS, plus largement des social-démocraties, partant sur les défaites successives de la gauche aux élections nationales depuis 2002. Ce tout en remarquant que la réflexion devra être approfondie à d’autres continents, car après des victoires en Amérique latine, puis aux États-Unis, c’est aujourd’hui au Japon que « le camp de la gauche » marque des points. Pour moi la crise des gauches européennes doit être analysée en elle-même, et tout particulièrement par rapport au rôle qu’a tenu la pression de l’Urss dans la vie politique européenne jusqu’en

1989. Et si certains peuvent légitimement se réjouir des succès récents d’Europe écologie en France, hier en Allemagne, ce qui compte au final, c’est la capacité à reconstruire une opposition à vocation majoritaire, en France et en Europe, actrice innovante d’une démocratie d’alternance dans le cadre refondé d’un développement durable. Proposons quelques pistes :

L’apport des social-démocraties à un modèle social de régulation économique par le politique a été considérable. Ce corps de valeurs et d’idées, issu de 1848, avec la mise au centre de la question sociale, a été au cœur de 1936 et

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !