Revue Esprit
Infolettre revue Esprit - Lundi 30 septembre 2019
Terrorisme, Transparence, Surveillance

Mémoire vive

Six ans déjà qu’Edward Snowden a révélé au monde le système de surveillance globale opéré par les agences de renseignement américaines, avec la collaboration de leurs homologues européens, mais aussi des fournisseurs d’accès et des plateformes internet.  Passée la première onde de choc, et alors que se profilent des choix décisifs en matière d’équipement 5G, par des entreprises chinoises cette fois, qu’est-ce qui a vraiment changé ? Les attentats du 11 septembre 2001, installant ce que Pierre Hassner appelait la dialectique du terrorisme et du contre-terrorisme, nous ont fait basculer dans un monde de peur et de menace diffuse, autorisant la mise en place de nouvelles architectures de sécurité. Mais celles-ci ne sont pas seulement le fait des États : dans ce nouvel âge de l’économie numérique, la surveillance permanente et continue de nos comportements permet aux GAFA d’établir et de vendre toute une gamme de prédictions, qui influencent en retour nos environnements numériques, notre perception du monde et nos choix. À quand une vraie réaction politique, pour réguler et contraindre ces activités qui menacent nos libertés ?  Que faudra-t-il pour nous sortir enfin de cette soumission par défaut au confort lénifiant que nous promettent ces nouvelles plateformes de services, et refuser de rêver avec elle à un monde sans résistance et sans frictions, c’est-à-dire sans sujet ni société ?

Anne-Lorraine Bujon
Rédactrice en chef

Il faut accorder l’asile constitutionnel à Edward Snowden

Edward Snowden a risqué sa vie pour dénoncer un système de surveillance généralisé. Pour le politologue Patrick Weil, il mérite l’asile constitutionnel qui, à la différence de l’asile politique, ne requiert pas la présence préalable sur le territoire.

Lire l'article

Le capitalisme de la surveillance

Alors que la division du travail était le principe organisateur de la société industrielle, c’est la division du savoir qui organise la société numérique. Mais elle est prise en otage par un petit nombre d'entreprises qui traduisent l’expérience humaine en données informatiques à son profit. Pour Shoshana Zuboff, professeur de gestion à Harvard, un tel mouvement historique exige une réponse démocratique.

Lire l'article

Culte de l'internet et transparence : l'héritage de la philosophie américaine

En 2011, Wikileaks et Facebook portaient déjà aux nues la notion de transparence. Pour la philosophe Magali Bessone, loin d’être un simple effet des nouvelles technologies, cette valorisation s’inscrit dans la tradition philosophique américaine d’Emerson et de Thoreau. Mais au lieu d’accomplir le projet du transcendantalisme, l’idéologie de la visibilité peut aussi le caricaturer et le trahir.

Lire l'article

La signification du 11 septembre. Divagations politico-philosophiques sur l'événement

Les attentats du 11 septembre nous ont fait quitter le monde de Kant pour revenir à celui de Hobbes, dominé par l'insécurité et la peur. Observant la réaction à ces derniers, Pierre Hassner met en garde contre une double erreur : celle des terroristes, qui pensaient faire fléchir leurs adversaires embourgeoisés, et celle des démocraties occidentales, qui misent sur une réaction utilitaire à l'emploi de la force, ignorant la puissance du sentiment d'humiliation et du désir de vengeance.

Lire l'article

VIDÉO

Christopher Lasch et la critique du progrès

Entretien avec Renaud Beauchard

« Dans un monde qui devient de plus en plus inintelligible, Lasch fait un constat désespéré de l’état du caractère démocratique de l’individu, qu’il attribue à une faillite intellectuelle du libéralisme. »

Lire la vidéo

L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Abonnez-vous ou abonnez un proche

Abonnement 100% numérique : 1€ le premier mois, puis 7,50€/mois

Abonnement intégral : 12€/mois

Copyright © 2019 Revue Esprit, All rights reserved.
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, désabonnez-vous en cliquant ici
Esprit