Revue Esprit
Infolettre revue Esprit - Vendredi 18 septembre 2020

Les voix du peuple biélorusse

Depuis le 9 août dernier et les élections truquées pour maintenir au pouvoir le président qui règne sur la Biélorussie depuis vingt-six ans, un vent de révolution souffle sur le pays. Malgré la brutalité de la répression, le mouvement d’opposition se poursuit sans faiblir, enchainant les manifestations de rue et les recours légaux. Lorsque les chefs de file de la contestation sont arrêtés ou poussés à l’exil, d’autres se présentent pour prendre le relais.

Le courage et la détermination des manifestants, femmes en tête, force l’admiration. C’est toute une société qui redouble d’inventivité dans la non-violence et refuse de plier devant les exactions et l’arbitraire du régime, dans ces « terres de sang » qui ont été si profondément meurtries par les guerres et les crimes de masse du xxe siècle. Est-ce en raison de cette histoire, parce que les soulèvements en Géorgie puis en Russie et en Ukraine ont un effet cumulatif, ou parce que les violations des droits de l’homme y sont si patentes ? Toujours est-il que l’Union européenne semble cette fois prête à signifier un soutien résolu aux manifestants, et qu’il faut s’en féliciter.

La route vers une transition démocratique pacifique en Biélorussie sera peut-être encore longue, comme celle qui ferait de l’Union européenne une vraie force géopolitique, mais cette séquence de l’été 2020 porte en germe de réels espoirs. En attendant, essayons, à notre échelle, de faire entendre l’histoire et les voix du peuple biélorusse !

La rédaction

Le légalisme de la société biélorusse

Laurent Germain > Lire

Malgré la violence de la répression, la mobilisation de la société biélorusse contre le régime de Loukachenko ne faiblit pas. Les manifestants jouent de tout le répertoire des actions de protestation non-violente, et s'ingénient à rester dans le cadre institutionnel que le dictateur lui ne cesse d'enfreindre.

Vote populaire par temps d’épidémie

Marie Mendras > Lire

L’épidémie due au coronavirus est venue perturber différentes élections, en France comme en Pologne ou en Russie. En Biélorussie, le président Loukachenko pensait pouvoir organiser un plébiscite, mais il avait sous-estimé l’exaspération sociale et la détermination de ses opposants.

Le totalitarisme par l'espace : les « terres de sang » au croisement de l'hitlérisme et du stalinisme

Jean-Claude Monod > Lire

Paru en français en 2014, le livre de Timothy Snyder, Terres de sang, fait l’histoire d’un espace qui s’est trouvé au carrefour de deux totalitarismes. Montrant comment les régimes nazi et soviétique ont utilisé ces terres de Pologne et d’Ukraine comme grenier, champ de bataille et outil de leur politique impériale, il invite à regarder autrement les crimes du xxe siècle.

Svletana Alexievitch. Le Nobel d'une humanité dans les décombres

Jean-François Bouthors > Lire

« Ce ne sont pas les chiffres, les statistiques, les tendances qui intéressent l’écrivaine, mais ce qui habite les âmes, ce qui tourmente les mémoires, ce qui hante les cœurs.»

 

Abonnez-vous ou abonnez un proche.
L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Abonnement 100% numérique : 1€ le premier mois, puis 7,50€/mois

Abonnement intégral : 12€/mois

 

Je m'abonne dès 1€

Copyright © 2020 Revue Esprit, All rights reserved.
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, désabonnez-vous en cliquant ici
Esprit