Revue Esprit
Vendredi 13 novembre 2020

Jeunesses antiracistes

Alors que la France s'installe dans un second confinement, le plus souvent à reculons, comment ne pas penser en particulier à la jeunesse ? Très loin de l'insouciance, de l'espoir et de la légèreté que l'on associe volontiers à cet âge de la vie, nombre d'adolescents et de jeunes adultes se trouvent soudain privés de sociabilité, de projets, et tout simplement d'horizon. 

Au printemps dernier déjà, alors que l'on sortait tout juste de longues semaines de confinement, une vague de manifestations démarrées en solidarité avec le mouvement Black Lives Matter aux États-Unis avait donné la mesure du sentiment d'injustice et de révolte qui anime toute une partie de la jeunesse de France, notamment dans les quartiers populaires, où la promesse républicaine d'égalité est mise à mal par la dureté de la réalité sociale. Un sentiment d'injustice loin d'être sans fondement, à en croire les doléances adressées cette semaine au chef de l'État par 110 maires de villes et de quartiers prioritaires, qui appellent à réorienter 1% du plan de relance vers la population souvent très jeune de ces quartiers délaissés, dans lesquels, contrairement aux idées reçues, les pouvoirs publics n'investissent que très peu.

Renouveler le "pacte de confiance", comme ces maires y appellent, passe sans doute par des politiques de redistribution, mais c'est aussi affaire de reconnaissance. Si l'antiracisme, aux côtés de la lutte contre le changement climatique ou de la revendication d'égalité entre les sexes, fait désormais figure de cause irréductiblement juste pour un grand nombre de jeunes Français, n'est-il pas temps d'écouter ce que ces derniers ont à nous dire ? 

La rédaction

The wind of change. Face au racisme, le renouvellement générationnel

Vincent Tiberj > Lire

Les enquêtes montrent que, sur le temps long, la tolérance progresse en France, en particulier chez les plus jeunes, et notamment grâce à un meilleur niveau d’éducation, ainsi qu'à des interactions plus nombreuses avec des camarades de différentes origines. Les préjugés persistent cependant, antisémites notamment, et le vote des jeunes pour l’extrême droite augmente.

Des jeunes contre le racisme

Entretien avec Yasmina A., Maël Bailly, Antoine Bourbon, Cosima Degioanni, Ife Melu, Paul Tommasi > Lire

Des jeunes engagés dans la lutte antiraciste témoignent du sens et des formes de leur engagement, dénoncent la persistance d’injustices et soulignent l’importance de l’art pour rendre sensibles des réalités ignorées.

L’institution scolaire et l’horizon démocratique

Benoît Falaize > Lire

Ce texte a été écrit avant la catastrophe politique, sociale et symbolique que constitue l’assassinat de Samuel Paty, le 16 octobre 2020 à Conflans-Sainte-Honorine. C’est en partie de cette urgence éducative dont il est question dans les lignes qui suivent, dans un climat social saturé de tensions, dont peu de personnes pouvaient imaginer qu’il pourrait produire un tel drame.

De quoi parle la rentrée littéraire ?

Alexandre Gefen > Lire

Dramatisée et scénarisée à outrance, la rentrée littéraire est bien davantage le reflet des attentes et des convictions que les lecteurs y projettent que celui de la production effective des auteurs. Quelle image ce miroir nous livre-t-il de notre propre actualité ?

Abonnez-vous ou abonnez un proche.
L’indépendance d’Esprit, c’est grâce à vous !

Abonnement 100% numérique : 1€ le premier mois, puis 7,50€/mois

Abonnement intégral : 12€/mois

 

Je m’abonne dès 1€

Copyright © 2020 Revue Esprit, All rights reserved.
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, désabonnez-vous en cliquant ici
Esprit