Jürgen Habermas
13 ARTICLES

Jürgen Habermas

À l’occasion de la publication en ce début d’année 2018 par les éditions Gallimard de deux recueils de textes de Jürgen Habermas, Parcours 1 et Parcours 2, ainsi que d’Une biographie par Stefan Müller-Doohm, Esprit propose de relire les textes écrits dans ses pages par ou sur le philosophe allemand. 

Jürgen Habermas s’est engagé pour l’Europe en appelant à choisir entre approfondir la collaboration européenne ou abandonner l’idée d’un destin commun. En 2010, il évoquait « le sort de l’Europe » du point de vue du débat politique allemand, qu’il jugeait responsable d’une solidarité européenne si tardive et mesurée après la crise financière. En 2014, il s’interrogeait sur ce que voulait dire « une Europe forte » en critiquant la politique d’austérité menée sous l’impulsion de l’Allemagne et le fossé qu’elle creusait. 

La revue a également été le lieu de réflexions sur le rapport entre raison et religion. Elle a publié en 2004 les échanges entre Jürgen Habermas et Joseph Ratzinger sur « les fondements prépolitiques de l’État démocratique », qui invitent la philosophie et les religions au dialogue. En 2007, il répondait au discours de Ratisbonne de celui qui était alors devenu le pape Benoît XVI en s’interrogeant sur la manière dont la raison moderne, sécularisée et émancipée de toute tutelle, devait comprendre son rapport à la religion (« Une conscience de ce qui manque. Les liens de la foi et de la raison »). 

Sur le même thème, en 2005, Raymond Court proposait une lecture critique de l’échange entre Jürgen Habermas et Joseph Ratzinger (« Raison et religion »). En 2009, Alexandre Dupeyrix interrogeait l’héritage kantien d’Habermas (« Dieu, le savant et le cosmopolite. Sur des écrits récents de Jürgen Habermas »). En 2013, Michael Foessel revenait sur la manière dont le philosophe allemand en était venu à reconsidérer la part des convictions religieuses dans la formation de la raison communicationnelle, face à dérive instrumentale de la raison moderne et la montée parallèle des fanatismes (« Les croyances de l'homme démocratique. Habermas et la question religieuse »). 

A l'été 2015, un dossier était consacré à « Jürgen Habermas, le dernier philosophe ». Parmi de riches et nombreuses contributions, nous proposons ici de relire un texte de Jürgen Habermas lui-même sur son parcours personnel et intellectuel (« Espace public et sphère publique politique »), ainsi qu’une lecture de Droit et démocratie par Cathérine Colliot-Thélène (« La démocratie : entre libéralisme et radicalité »). 

Jürgen Habermas a, enfin, publié dans Esprit plusieurs textes plus brefs, proposant des réflexions sur des questions d’actualité. 

août/sept. 2015  -  La démocratie : entre libéralisme et radicalité
août/sept. 2015  -  Espace public et sphère publique politique. Les racines biographiques de deux thèmes de pensée
mai 2014  -  Mais que veut dire « une Europe forte » ?
janvier 2013  -  Les croyances de l'homme démocratique. Habermas et la question religieuse
juillet 2010  -  Le sort de l'Europe
mai 2009  -  Dieu, le savant et le cosmopolite. Sur des écrits récents de Jürgen Habermas
mai 2007  -  Une conscience de ce qui manque. Les liens de la foi et de la raison
mai 2005  -  Raison et religion. À propos de la discussion Jürgen Habermas-Joseph Ratzinger
juillet 2004  -  Les fondements prépolitiques de l'État démocratique
juillet 2000  -  Pourquoi et comment je lis Gadamer
octobre 1982  -  Gershon Scholem : Mort à Jérusalem
décembre 1979  -  La colonisation du quotidien. Sur la situation intellectuelle de l'Allemagne fédérale
décembre 1977  -  La scène de la terreur. Lettre en défense de la République