Tous les portraits

Hannah Arendt


Philosophe et politologue d’origine allemande, Hannah Arendt naît en 1906 à Hanovre dans une famille juive. Élève de M. Heidegger, E. Husserl et K. Jaspers, elle rédige sa thèse Le concept d’amour chez Saint Augustin (1929) sous la direction de ce dernier. Contrainte de fuir le nazisme, elle réside en France jusqu’en 1940, où elle est détenue au camp de Gurs, avant de partir pour les États-Unis. Elle y assure des conférences universitaires, notamment à Berkeley, Princeton et Columbia, et acquiert de la notoriété suite à la publication de son essai Les origines du totalitarisme (1951). On compte parmi ses œuvres les plus importantes Condition de l’homme moderne (1958), La crise de la culture (1961) et Eichmann à Jérusalem (1963). Elle meurt en 1975 à New York, avant d’avoir pu achever son dernier livre La vie de l’esprit, publié à titre posthume (1978).