Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

© Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP
© Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP
Flux d'actualités

Macron-Poutine : une histoire de table

La mise en scène de la rencontre entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine à Moscou était lourde de connotations politiques. Sous prétexte de mesures sanitaires, et en réaction aux menaces de sanctions européennes, il s'agissait pour le président russe de montrer qu'il reste maître du jeu.

Que retenir de la rencontre entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine du 7 février 2022 au Kremlin ? Des engagements de désescalade dans la pression militaire autour de l’Ukraine, comme veut y voir le président français ? Les propos du président russe faisant mine de se plaindre de son homologue qui le « torture depuis six heures » en ce sens, comme il l’a dit à la conférence de presse qui a suivi leur entretien ? La menace d’une guerre nucléaire où « il n’y aurait pas de gagnant » si l’Ukraine intégrait l’OTAN, décidait de reprendre la Crimée et déclenchait une confrontation frontale entre la Russie et l’Alliance atlantique ? « Vous n’auriez même pas le temps de cligner des yeux » avant d’être détruits par le feu nucléaire, assure Vladimir Poutine en pointant du doigt la journaliste française qui l’avait interpellé.

C’est d’abord la mise en scène de leur rencontre qui a marqué les esprits. Les deux hommes ont beau se tutoyer et s’appeler par leur prénom. Emmanuel Macron a, certes, ouvert les bras à Vladimir Poutine depuis leur rencontre au fort de Brégançon en août 2019, afin d’ouvrir un canal de dialogue et imaginer une nouvelle structure de sécurité européenne – sans résultat tangible. Pour discuter, ils ont été séparés par une très longue table de marbre, en forme d’ovale allongé, aux bouts desquels étaient installés, à plusieurs mètres de distance, les deux chefs d’État. La photo, prise au début de leur entretien, a immédiatement fait

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !