Dans le même numéro

Une querelle sinologique et ses implications. À propos du Contre François Jullien de Jean-François Billeter

février 2009

#Divers

À propos du Contre François Jullien de Jean-François Billeter

Que peut nous apprendre une querelle en apparence spécialisée sur la traduction de la culture chinoise ? Cette patiente analyse d’une controverse intellectuelle contemporaine permet de mieux comprendre l’enjeu, pour la philosophie occidentale, de la confrontation à la pensée chinoise. Mais, surtout, l’auteur plaide pour intégrer l’approche anthropologique au sein de ce débat, de manière à surmonter les dilemmes du relatif et de l’universel.

Il est rare qu’une querelle vienne secouer le champ académique français. Alors que la France a connu des discussions passionnées au moment des querelles du panthéisme et de l’animisme dans les années 1850 (autour de la psychologie de Cousin), des batailles sur la laïcité dans les années 1900 (à partir de la sociologie de Durkheim) ou de la querelle du structuralisme et de l’humanisme dans les années 1960 (dont l’anthropologie de Lévi-Strauss était l’occasion), les dernières grandes querelles intellectuelles nous viennent de l’étranger : « l’affaire Sokal » sur les rapports entre science et littérature, en provenance d’Amérique, ou la polémique suscitée

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Frédéric Keck

Frédéric Keck est un historien de la philosophie et anthropologue français. Après son entrée au CNRS en 2005 il a effectué des enquêtes ethnographiques sur les crises sanitaires liées aux maladies animales. Il dirige le Laboratoire d'anthropologie sociale depuis le 1er janvier 2019. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Avian Reservoirs (Duke University Press Books, 2020). …

Dans le même numéro

De la possibilité de comparer les cultures
L'Occident dans une planète décentrée
Traduction et altérité : une querelle sur la Chine