Dans le même numéro

Jésus après Arte. Retour sur une trilogie

juillet 2009

#Divers

Corpus Christi, L’origine du christianisme, L’Apocalypse : les documentaires à succès de Mordillat et Prieur ont bouclé une trilogie. Au final, que peuton dire sur la manière contrastée dont leur travail a été accueilli, entre surprise initiale, approche d’un continent de savoir refoulé dans le contexte français et controverses plus savantes sur les partis pris des documentaristes ?

C’est sous le signe de la « surprise » que les séries documentaires de Gérard Mordillat et Jérôme Prieur sur la chaîne franco-allemande Arte ont fait leur entrée dans le paysage culturel européen. Corpus Christi, enquête sur une énigme nommée Jésus : douze émissions en début de soirée réparties entre les « semaines saintes » de 1997 et de 1998 ; L’origine du christianisme, poursuite du documentaire sur les premiers écrits chrétiens (notamment les épîtres de Paul et les Actes des Apôtres), même copieux programme pascal en 2004 (étalé sur deux semaines) ; L’Apocalypse, terme de la série qui, à l’approche de Noël 2008, aborde la christianisation de l’Empire romain. Soit en tout trente-deux émissions de cinquante-deux minutes chacune dont les deux premiers volets ont attiré un public ré

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !