Notes de lecture

Dans le même numéro

Études, juin 2018

juil./août 2018

#Divers

Véronique Fayet, présidente du Secours catholique depuis 2014, retrace son parcours pour la revue Études: après un «coup de foudre» pour l’abbé Pierre, elle s’engage auprès d’Atd Quart Monde, puis rejoint la mairie de Bordeaux en 1989 sur les questions de solidarité. Dans cet entretien, elle défend les associations pour leur travail de médiation avec les plus pauvres, mais insiste sur la nécessité de «faire du plaidoyer» et de s’attaquer au «système politique» qui produit la pauvreté. Affirmant qu’avec le ministre de l’Intérieur, «le dialogue est complètement rompu», elle mise sur l’intelligence collective – mais sans les migrants – pour résoudre les problèmes des migrations et… ­l’intégration des immigrés c’est ce qui pèse en fait»). Sur la question de ­l’hébergement, le Secours catholique promeut la construction de logements sociaux (il va créer une «agence immobilière sociale») et les droits «des familles avec enfants». En conclusion, ­Véronique Fayet rappelle que c’est l’enseignement social de l’Église qui la porte : à cet égard, le pape François est «une grâce».

 

2018

Dans le même numéro

Assistons-nous au triomphe de la xénophobie ? Les exilés ne sont plus les bienvenus dans notre monde de murs et de camps. Pourtant, certains font preuve de courage et organisent une contre-politique hospitalière. Ce dossier estival, coordonné par Fabienne Brugère et Guillaume le Blanc, invite à ouvrir le secours humanitaire sur un accueil institutionnel digne et une appartenance citoyenne réinventée.