Notes de lecture

Dans le même numéro

Monde commun, n° 1

novembre 2018

#Divers

Une nouvelle revue, Monde commun. Des anthropologues dans la cité, éditée par les Presses universitaires de France, propose un dossier intitulé « Violence partout, justice nulle part ! », coordonné par Chowra Makaremi, Michel Naepels et Perrine Poupin. Dans un entretien, l’historien Patrick Boucheron explique que les sociétés italiennes du xvie siècle sont «à la fois très judiciarisées et très violentes». Kamel Boukir rapporte «l’épreuve d’une présomption de culpabilité» de certains jeunes des quartiers populaires. Si, dans la cité, les défis lancés aux forces de l’ordre confèrent un certain prestige, il demeure que «la fatalité de l’arbitraire prend le pas sur l’espoir de justice». Chowra Makaremi raconte l’histoire de sa tante Fataneh Zarei qui perd son emploi après la révolution, est arrêtée, emprisonnée et exécutée : «On ne saura pas si elle a été exécutée enceinte ou sans son enfant.» Sa tombe au

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Presses universitaires de France, 2018
2 p. 16 €

Dans le même numéro

Si l’affaiblissement de la base sociale du christianisme en Europe est indéniable, selon le dossier coordonné par Jean-Louis Schlegel, la sécularisation transforme la foi et l’appartenance religieuse en choix personnels et maintient une culture d’origine chrétienne et une quête de sens, particulièrement sensibles dans la création littéraire. A lire aussi dans ce numéro : une défense d’Avital Ronell, un récit de voyage en Iran et des commentaires de l’actualité politique et culturelle.