Notes de lecture

Dans le même numéro

Revue d’économie financière, hiver 2017

mai 2018

#Divers

Xavier Timbeau introduit au dossier « Finance et inégalités » en rappelant que la crise financière de 2008 a remis les inégalités au centre des analyses économiques : «Comprendre [les liens entre finance et inégalités] est le seul moyen d’échapper au recours trop facile au bouc émissaire et peut-être de tenter d’élaborer les prémisses d’un projet politique visant à répondre au besoin de justice et de préserver la recherche de l’efficacité économique.» Dans les contributions d’ouverture, Michel Aglietta étudie la manière dont la financiarisation a modifié le rapport salarial en mettant en avant les intérêts des actionnaires, tandis que Philippe Askenazy analyse la finance comme un cheval de Troie pour le fondamentalisme du marché, prenant pour preuve la concurrence des capitales européennes pour récupérer la City après le Brexit. À la suite d’un ensemble de textes sans concession, le dossier se conclue par un éloge du système mutualiste.

Dans le même numéro

À l’occasion de la rétrospective consacrée à Chris Marker par la Cinémathèque française, le dossier de la revue Esprit revient sur les engagements de celui qui en fut un collaborateur régulier. Propres à une génération forgée par la guerre, ces engagements sont marqués par l’irrévérence esthétique, la lucidité politique et la responsabilité morale. À lire aussi dans ce numéro : Jean-Louis Chrétien sur la fragilité, les défis du numérique à l’école et les lectures de Marx en 1968.

 

Pour aller plus loin, découvrez une sélection de textes écrits par Chris Marker dans Esprit entre 1946 et 1951 : Chris Marker, cinéaste-chroniqueur